190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg
190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg
Coût : 1 300 000€ ht
Surface : 850 m²
Performance :  HQE // THPE en 8 cibles //  BIM 1
Maître d'Ouvrage : Com. Com. du Pays de Sommières
Logements Collectifs :  Brigade territoriale
Date : 2010

Villevielle

BIOCLIMATISME POUR LES LOGEMENTS DE LA BRIGADE TERRITORIALE

BIOCLIMATISME POUR LES LOGEMENTS DE FONCTION DE LA GENDARMERIE

Le bâtiment des logements collectifs opère une transition d'échelles et de lieux afin de créer un environnement propre à ses habitants car la problématique de vivre sur son lieu de travail engageant toute une famille se pose ici de façon explicite. La gendarmerie doit offrir un outil de travail fonctionnel, fluide et rapide par sa brigade et un univers domestique, intime et privé par ses logements.

Le bâtiment de logements collectifs permettant une construction compacte et plus économique en terrain d'assiette, s'installe dans l'axe Nord-Sud, et préserve les principes d'agrément des maisons traditionnelles du Midi. Son orientation permet la création de logements traversant double orientation Nord-Sud et, voire triple orientation pour trois logements. Les habitants ont donc la possibilité d'apprécier, en fonction du temps et de l'ensoleillement.

La conception des bâtiments visent à réduire au maximum les déperditions thermiques en leur conférant une grande inertie. Elle a tiré partie de cet atout pour la période estivale, en utilisant la ventilation naturelle nocturne pour rafraîchir les parois intérieures, qui diffuseront ainsi de la fraîcheur aux heures chaudes de la journée. Le confort thermique intérieur est également traité par les débords des balcons, et les protections solaires efficaces

L'accès aux logements par coursives désolidarisées et les caves externalisées agrémentée d'une végétation rustique, crée une double peau épaisse et filtrante pour le vent Mistral et protège des regards extérieurs. Cet espace tampon devient un espace d'usage très agréable en été.

Les terrasses profondes des logements T3 et T4 du corps de bâtiment en R+1 bénéficie d'une percée visuelle sur le Château de Villevieille. Les terrasses filantes des logements T4 et T5 du corps de bâtiment en R+2 bénéficie d'une percée visuelle sur la Plaine du Vidourle, les Cévennes, le Mont Lozère et le Pic Saint-Loup.

© 2020 par KcomK Architectes.

KARINE SEVERAC & IVAN KANTCHOVSKY