190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg
190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg

Paris

COEUR D'ILOT

Coût : NC
Surface : 2 860 m²
Performance :  HQE
Maître d'Ouvrage : EC
Habitat :  Collectifs // Maisons en bandes // Ateliers d'artistes 
Date : 2008
LOG_PARIS_01.jpg

UNE AMBIANCE DE BOURG RÉGÉNÉRÉ
Une configuration d’îlot très dense entourant un paysage intérieur protégé de l’agitation urbaine ou l’on découvre une ambiance de bourg avec ses épais buissons, de grands arbres, des ateliers en rez-de-chaussée, des jeux pour enfants, des espaces de repos et une grande terrasse commune visible depuis la Place Guignier.
La présence de logements collectifs donnant sur la Place Guignier et de villas urbaines en cœur d’ilôt permet un déploiement de centralité intermédiaire, possibilité de déclinaison des échelles entre l’habitat collectif et individuel. Pour ce faire, il est important que le projet réussisse le raccord entre le quartier et son environnement. Il s’agit alors de proposer une transition d’échelles du collectif à l’individuel, de la densité vers des respirations de mailles plus larges.
Ainsi le projet proposé développe deux stratégies. Le projet cherche à répondre par les deux bâtiments de logements collectifs au skyline existant sur le site et développer des silhouettes signifiantes.

Ceci permet d’établir un dialogue entre les gabarits autour de la Place Guignier et de rythmer la promenade paysagère jusqu’en cœur d’îlot. De cette façon s’instaure des raccords aux bâtiments existants qui insèrent le projet dans son contexte urbain. Parallèlement il se raccorde à son contexte de villas urbaines de cœur d’ilot.


L’objectif important, en ce faisant, est la préservation d’une unité afin de ne pas donner l’image d’un ensemble décousu, mais au contraire la pertinence d’un ensemble cohérent.

Ainsi, l’immense terrasse commune située en R+1 située au dessus de l’Atelier, offre une perspective jusqu’en cœur d’îlot et une vue sur Paris.

Il est alors possible de proposer un ensemble homogène tout en développant différents typologies de logements à l’échelle du logement collectif et de la maison de ville.

© 2020 par KcomK Architectes.

KARINE SEVERAC & IVAN KANTCHOVSKY