190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg
190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg

Buxières les Mines

LE VERGER

Coût :  NC
Surface : 235 m²
Performance : RT2005  -20% // HQE
Maître d'Ouvrage : Privé
Habitat :  Réhabilitation d'une Maison Individuelle 
Date : 2009
LOG_BUXIERES_HAB_01 (1).jpg

POUR LA RÉHABILITATION DE CETTE ANCIENNE FERME LE VERGER, LE PROJET S'ARTICULE AUTOUR DE LA PERCEPTION DE LA CHARPENTE EN TROIS POINTS ET LE SÉQUENÇAGE DE LA LINÉARITÉ DE LA BATTISSE.


Des dispositifs judicieux permettent de démultiplier l’espace : l’extension par trémies, la présence de mezzanines aux extrémités du bâti. Au cœur de la bâtisse, la circulation verticale accentuée par  la légèreté des marches, fluidifie la circulation sur les trois niveaux. Le traitement de la lumière artificielle rythme également les parcours.

Ici trois attitudes sont déclinées : percevoir, regarder et se reposer.

Ainsi, la projection des halls décalés du rez-de-chaussée au premier niveau dévoile des espaces tout en préservant l'intimité. Nous donnons à découvrir par une scénographie, la collection de voitures miniature du propriétaire.

Le salon/chambre par ses parois coulissantes opalescentes laisse pénétrer la lumière naturelle dans la circulation, illuminant les niches d’objets et sculptures précieuses perceptibles depuis le rez de chaussée.

L’espace des parents s’organise autour d’un dressing, volume central traité par un placage bois équivalent au parquet. Le volume de la chambre et la salle de bain se pose comme une plateforme en suspension au dessus du salon, ou une mezzanine bureau vient supplanter cet ensemble.

Ici, se joue un jeu de transitions d’espaces dont la perception varie selon la lumière naturelle. La fluidité et la déclinaison des espaces selon la variation de la lumière naturelle et artificielle créent une maison riche de découvertes et de plaisirs.
 

© 2020 par KcomK Architectes.

KARINE SEVERAC & IVAN KANTCHOVSKY