190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg
190530_Logo_KCOMK_ptt.jpg

GROUPE SCOLAIRE JEANNE MOREAU // CALENDRETA  DAU CHIVALET

EAI_GS_ENS_ (1).jpg
Coût : 9 200 000 € ht
Surface : 4 509 m²
Performance :  BIM 2 // Expérimentation réalité augmentée
Maître d'Ouvrage : SA3M 
Groupe scolaire :  5 classes Maternelles // 5 classes Élémentaires // Logements collectifs
Date : 2019

Montpellier

MADIBA

MISE A DISTANCE

La réalisation d’un équipement scolaire associé à des logements locatifs est un marqueur très fort dans la programmation urbaine d’un quartier en mutation : implanter au cœur de la vie urbaine, en pied d’immeuble, un équipement dédié à l’enseignement des enfants les plus jeunes.

Ce geste symbolique revendique son entière confiance dans la faisabilité du vivre ensemble et dans l’intérêt de la mixité urbaine. Néanmoins, il est clair que ce type de superposition est ambitieux, et que cet optimisme assumé ne doit pas altérer notre capacité à identifier les risques inhérents à une telle configuration.  Afin de se prémunir contre tout risque potentiel, le projet a recherché une forme de mise à distance entre les logements et l’école, car la proximité ne doit pas tendre à la promiscuité. 

L’étagement des volumes de l’école  permet une mise à distance efficace tout en préservant les qualités de lumière nécessaire aux activités scolaires. Cette mise à distance bénéficie en outre de l’orientation solaire de la parcelle, et se sert de la dimension végétale (très présente sur le site) pour conférer une qualité paysagère à cette mise à distance. Le rapport entre école et logements ne se limite pas ici à une clôture ou à une protection contre les jets d’objet. Il trouve sa résolution passive dans la constitution d’une ombrière végétale généreuse.

Les cours d’école développent une forme d’intériorité ouverte, car le bâti est ici ouvert sur 2 côtés. Contrairement à une figure fermée comme celle du patio, qui amplifie la perception des bruits et cris d’enfants, la géométrie des volumes associée au couvert végétal favorise l’amortissement des sons.

© 2020 par KcomK Architectes.

KARINE SEVERAC & IVAN KANTCHOVSKY